Le châtaignier

1. Un bois écologique 

  • Un matériaux sain et écologique : pas de traitement pour sa tenue dans le temps, en intérieur comme en extérieur.
  • un bois local : économie en termes de transport et de pollution induite.

2. Une essence remarquable

  • En intérieur : une belle couleur miellée, le châtaignier est un bois qui vieilli bien en intérieur. Utilisé en mobilier, parquet, lambris ... le châtaignier s'adapte à tous les modes et styles.
  • En extérieur : une durabilité exceptionnelle : le tanin du châtaignier lui confère une grande durabilité !

3. Une source d'emplois locaux

 
Avec le châtaignier, c'est toute une filière bois qui vit durablement dans le Périgord-Limousin. C'est une source d'emploi, de richesse et de maintien des savoir-faire.

 


Le bois de châtaignier est riche en tanin.

Cette particularité lui confère une résistance à la pourriture et aux piqûres d’insectes (Le grenier à grain de l’abbaye de Cluny à une charpente en châtaignier de 400 ans, intacte et toujours indemne de toiles d’araignées car le bois de châtaignier est réputé repousser ces insectes).



Châtaignier à l'extérieur

Naturellement résistant aux intempéries, le bois de châtaigner est utilisé depuis l'antiquité en extérieur.
  • Les piquets peuvent être fendus ou ronds. Ils s’utilisent fréquemment sur les exploitations agricoles d’élevage pour la pose de clôtures. Le châtaignier est souvent présent en échalas dans les vignobles. Pour rester dans le domaine viticole, une autre utilisation est celle du feuillard.
  • Les tuteurs représentent la même catégorie de produits. C’est la dimension qui peut varier en fonction de l’utilisation recherchée dans les domaines du maraîchage, de la pépinière, des espaces verts et aussi en forêt pour tenir les protections contre le gibier dans les plantations.
  • Les feuillards se fabriquent à partir de bois jeunes. Les petits brins selon leur diamètre sont fendus en deux ou trois, ils sont aplanis sur une face et peuvent alors cercler les fûts ou barriques.  Traditionnellement on trouvait d’autres utilisations au bois fendu (paniers, casiers...) mais le développement des matériaux tels que le plastique a fait disparaître ces productions.
  • Les lattes restent une utilisation répandue. Elles se fabriquent à partir de brins de taillis d’une douzaine d’années. Les lattes sont fendues à la main ou de plus en plus souvent sciées. Elles servent ensuite à composer des clôtures. Les clôtures treillages sont les plus répandues.     On les trouve par exemple :- sur le littoral pour la protection des dunes, -en montagne l’hiver comme parecongères - sur les grands chantiers.
  • Les cannes représentent une petite utilisation spécifique au châtaignier. Des brins de taillis de 3ans fournissent des gaules qui sont alors mises en forme à chaud pour produire les cannes de marche que l’on trouve dans toutes les stations touristiques de montagne. *
  • Meubles de jardins peuvent être de construction tout-temps et rester en permanence dehors   ou ils peuvent être du genre beau temps, plus léger et décoratifs mais non moins solides, tressés en larges, minces lattes de vannerie.
  • Sols de terrasses en lames polies et régulières voire avec motif, ou en bois brut de sciage ...

 

*source : http://www.parcdumorvan.org/fic_bdd/pdf_fr_fichier/1164034276_LE_CHATAIGNIER.pdf

Actualités

Bientôt une annonce importante concernant une gamme collective de mobilier d'intérieur ...

Suite...